A propos

A propos

“En fait, quand je sculpte, je me mets dans un personnage que je fais vivre, tout en restant moi- même. Il y a toujours deux personnes : moi- même, et l’autre. Il faut qu’il y est une “insufflance” de moi – même dans l’autre que je vois et fais apparaître. A propos alors me direz- vous : “l’autre, qui est votre statue, vous parle t-il ?”

Martin Damay est sculpteur et tailleur de pierre. En 1986 il commence ses premières sculptures, puis doué pour le dessin industriel et le dessin d’art, il choisit de s’orienter vers les métiers de la pierre.
A partir de 1988 Martin Damay se forme au sein des Compagnons du Tour de France et travaille en entreprise des monuments historiques. C’est ainsi qu’il rencontre de nombreux artisans de la pierre et découvre les techniques de taille de la pierre notamment celles des pierres calcaires.
A partir des années 1990 Martin Damay choisit de se former en sculpture.
Il suit de nombreux cours dans différentes villes en France : Marseille, Blois, Amiens, Alès, Vichy.
Son travail de tailleur de pierre le conduit à travailler dans différentes régions : Provence, Rhône- Alpes, Normandie, Picardie, Cévennes, Loire, et Centre.
Après s’être installé à son compte en 1997 comme tailleur de pierre et sculpteur, il rejoint en 2002 la ville de Montpellier et installe son atelier à Argelliers.
A partir de 2004 il implante son atelier à Nîmes. Dans ces régions il réalise des autels en pierre, et une quantité de statues de toutes tailles, statues pour particuliers ou saints patrons.
En 2014 il sculpte la statue de sainte Angèle pour la cathédrale d’Uzès.
En sculpture- statuaire, Martin Damay expose et organise plusieurs expositions sur le vaste thème de l’art sacré.

la sculpture sur pierre naturelle statues sculptee

Les nouvelles créations
De la matière naît l’œuvre”

« Les nouvelles créations de Martin Damay contiennent toute l’évolution humaine. De plus sa perception de l’être humain dans sa créativité et sa verticalité est arrivée à maturité. De quoi s’inspire t -il ? de la nature, de la vie.
Les rigueurs de la forme (la forme étant le plus important) de la matière, l’émotion dans la pureté, sont autant d’indications morales propres à  s’en échapper. Il rejoint là l’adage philosophique « pas de beauté sans rigueur ».
Pierre, bronze, bétons moulés, sont autant de supports pour exprimer l’harmonie, la force et la beauté. La contemplation des lignes, des courbes sous-jacentes, emporte le regard du spectateur vers sa propre liberté, sa propre transcendance. Elle tente d’amener à la réflexion, nourriture spirituelle.
Des formes et des couleurs, mais aussi des sentiments, qui nous attirent, nous captivent, et nous fascinent, il y a entre Martin et son œuvre quelque chose de l’ordre de la confidence. Ses œuvres suivent sa quête, au rythme de ses propres questions.
Dans les dernières Martin s’est éloigné de la madone classique pour une version plus contemporaine, plus personnelle qui a l’avantage d’en révéler avec plus de force l’essence immatérielle qui la caractérise »
. (texte de I.P. Midi-Libre, 2010)

< Une nouvelle fenêtre sur l’artiste >

statue pierre naturelle sculptée

< Simulations d’expositions >

expostion sculpture

Une nouvelle façon d’accéder à la sculpture

< Le mobilier en pierre >